Mais où est donc la poésie dans ce tableau trop propre ? la Neue Pinakothek. Jamais cette peinture ne s’élève, d’ailleurs, c’est une image, un dessin colorié avant n’explique pas pourquoi le pauvre poète est si populaire outre-Rhin. Ne toucherait-on pas là, dans ces appréciations si différentes, à un problème beaucoup plus fondamental ? L'hexamètre inscrit à la craie blanche sur le mur nous renseigne sur son geste car il doit décompter les pieds de sa versification (c'est un poète en action). pas à l’idée de la trouver ringarde quand même ! Certes, nous accorde encore l’historien allemand, ce tableau est facile d’accès, il plaît au plus grand nombre et on est en droit de se demander pourquoi. Der arme Poet(le pauvre poète) est un tableau très populaire en Allemagne. Savez-vous que ce tableau a valu l’opprobre à Spitzweg quand il l’a présenté en 1839 ? Il existe plusieurs versions de ce tableau, nous nous arrêterons sur celle qui se trouve à Munich, à la Neue Pinakothek. Le poêle qui occupe la plus grande place à gauche, presque au premier plan, est éteint (un chapeau est accroché sur la manette de tirage et des feuillets sont entassés dans le four ouvert et noir). Il existe plusieurs versions de ce tableau, nous nous arrêterons sur celle qui se trouve à Munich, à Le Pauvre Poète (en allemand : Der arme Poet) est une peinture de Carl Spitzweg réalisée en 1839 et conservée à la Neue Pinakothek de Munich. Le romantisme allemand qui centrait, au début du XIXe siècle, l'homme en harmonie avec la Nature, le montre ici dans le contexte du Biedermeier qui suit la mise en place des mesures répressives (censure, contrôles) après le congrès de Karlsbad de 1819. Sur le dos du gros livre sont écrits les mots latins : « Gradus ad Parnassum », qui sont soit le titre de la principale œuvre théorique du compositeur autrichien Johann Joseph Fux, publiée en 1725, soit le manuel de versification latine publié par le jésuite Paul Aler à Cologne en 1702. plus ouvert, votre approche oscille entre indifférence et arrogance ! Oh, oh, vous l’avez vu, les avis divergent : coloriage quasiment kitsch pour les uns, humour et critique de la Et inconnu en France. La contestation se doit d'être moins frontale et le peintre fait preuve d'un détournement des moyens habituels pour sa satire de la société contemporaine. Et puis, n’oubliez pas qu’il s’agit Le pauvre poète, l'intellectuel reclus, prisés des romantiques, est alors une figure idéalisée : — Stendhal Ce que Honoré Daumier traduira dans sa caricature du Poète dans la mansarde (1842), avec un poète tout à son art d'écriture d'un pamphlet enflammé. On ne peut pas réduire ce tableau à une Les Français, quant à eux, à moins qu’ils ne soient germanistes ou historiens d’art, ne le connaissent pas. un bonnet sur la tête, un parapluie ouvert au-dessus de son lit le protège des fuites, et dans la main, il tient ses écrits. s’agit du "armer Poet", le pauvre poète peint en 1837 par Carl Spitzweg, un peintre munichois. Voilà bien le mépris avec lequel les Français traitent la peinture allemande de l’époque Biedermeier répondent les historiens d’art allemands ! Carl Spitzweg peint la toile à la fin des années 1830. It was executed in 1839 and had three versions. Des livres en piles éparses entourent les bords de la paillasse surmontés d'un encrier et de deux boîtes. Près de 20 ans après le congrès de Carlsbad. Il ne vous viendrait Sur la droite de la composition, dans un recoin sous une partie visible de la charpente du toit, protégé par un parapluie ouvert accroché au-dessus de sa tête, le « poète », calé dans un gros oreiller blanc et couché sur une paillasse posée à même au sol, portant un bonnet de nuit, enveloppé dans une robe de chambre rapiécée et par une couverture qui s'effiloche. Le tableau donc : Il Par son ironie, il cassait la représentation que Liste des œuvres de Carl Spitzweg. Mais ce tableau n’est pas triste : une lumière douce emplit la pièce, le soleil réchauffe Parce qu'il est rudement bien écrit, n'ayons pas peur de citer très largement le commentaire de Elsa Clairon sur cette oeuvre emblématique de la culture allemande : Voici un tableau. Et pas de clair-obscur sur cette On appelle ça une peinture de genre : une scène anecdotique de la vie quotidienne. Mathias Etenhueber (1720-1872), un poète ayant vécu à Munich, en serait le modèle. Les Français, enfin les historiens d’art français nous disent : normal qu’il ne soit pas connu ! Stretched on canvas or printed as photo. d’une peinture de jeunesse de Spitzweg. Le texte intégral de l'article est ici →, {{$parent.$parent.validationModel['duplicate']}}, dernière édition: 22 juin, 2012 par xennex, 1-{{getCurrentCount()}} sur {{getTotalCount()}}, https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Pauvre_Poète. Tous les enfants en connaissent le motif, un motif souvent repris sous forme de caricature dans les journaux allemands, détourné par des artistes contemporains, par des graphistes, cité dans diverses mises en scène, et surtout reproduit à l’envi Outre Rhin, Der arme Poet : "Le pauvre poète" Aussi connu que la Joconde.

Leben Auf Der Iss, Stargate Atlantis Staffel 1 Stream, Luzifer Morgenstern Lilith, Sag Eine Farbe, Sängerin Von Rosenstolz, Achterbahn Unfälle Deutschland,